La semaine politique (critique) de l’OPT #2

L’Observatoire politique tunisien se propose de récapituler, sous un angle critique, les évènements marquants de la vie politique tunisienne de la semaine passée afin d’offrir une vue d’ensemble de l’évolution du processus démocratique qui a lieu actuellement en Tunisie :

Le Mouvement des Démocrates Socialistes (MDS) fondé par Ahmed Mestiri dans les années 70, véritable parti d’opposition à sa création, devenu parti « potiche » depuis 1997, cherche à changer d’image comme l’annonce son nouveau secrétaire général Ahmed Khaskhoussi. Il souhaite tourner la page du mandat de son prédécesseur qui avait soutenu  la candidature de Ben Ali aux élections de 1999, 2004 et 2009. Pour cela il aimerait que les médias publics et privés s’intéressent à eux… Difficile d’avoir des cadavres dans le placard…

Le secrétaire général du Parti Pour le Progrès (PPP), Fathi Touzri a déclaré, à Tunis, que « la révolution avait réconcilié les Tunisiens avec la politique, après des décennies d’exclusion et d’interdiction ». L’Observatoire politique tunisien s’en réjouit car c’est sa raison d’exister, la rédaction ajoute qu’il va falloir que les Tunisiens apprennent maintenant à se réconcilier entre eux suite aux disputes causées par la politique.

Lors d’une rencontre-débat présentée sur la chaîne nationale1, Slim Riahi, fondateur du Parti Union Patriotique Libre (UPL), et invité de l’émission a parlé du programme politique qu’il propose, il a notamment avancé la promesse de supprimer le « timbre voyage » (taxe de 60 dinars payable pour chaque voyage). Il ne reste plus aux Tunisiens qu’à trouver l’argent pour se payer le voyage maintenant…

Marche arrière toute pour Mustapha Ben Jaafar qui s’était montré en faveur de la censure des sites classés X et contre l’inscription du droit à la connexion internet lors d’une interview Tunisa Talks. Le Bureau politique du parti a en effet annoncé le lendemain par un communiqué de presse « Nous sommes et restons contre la censure du net et même des sites pornographiques. Mustapha Ben Jaafar a insisté sur les libertés individuelles mais aussi du besoin de mise en place des règles du jeu et en particulier du besoin de protéger les mineurs« . De deux choses l’une, soit il est pour une forme de censure et il n’aurait pas du en parler pour des raisons électorales, soit il est effectivement contre et son intervention n’avait pour but que de s’attirer la sympathie des voix des conservateurs. Choisissez la réponse qui vous convient le mieux…

Le PDP a finalement décidé de suivre les règles de l’élection mises en place par l’ISIE et de se plier au jeu de la démocratie, il regrette la règle sur la publicité politique mais accepte de s’y soumettre non sans râler une dernière fois. Le Parti Démocrate Progressiste tente d’autre part de se refaire une image par des appels du pied sans détours auprès des autres partis démocratiques dans l’optique d’unir les forces progressistes au sein de l’assemblée constituante. Politiquement parlant il s’agit d’un positionnement visant la récupération des indécis en vue des élections, car le PDP s’est ouvertement montré contre une coalition avant ces dernières. C’est de bonne guerre mais le citoyen tunisien à le droit de savoir comment fonctionne la cuisine politique…

La campagne officielle des partis politiques a commencé depuis le 1er octobre à minuit. Des « damiers » ont fait leur apparition sur les murs de nos écoles mais semblent avoir quelques difficultés à se remplir. Pour le moment, hormis quelques arrachages sauvages, les observateurs électoraux ne relèvent aucune anomalie pouvant mettre à mal la légitimité du scrutin. Pourvu que ça dure, on ne voudrait pas que notre « damier démocratique » se transforme en « échec »…

Lors d’un meeting à Hammamet, le président du CPR, Moncef Marzouki a déclaré que pour son parti, il était nécessaire « d’étendre la durée de travail de l’Assemblée nationale constituante, à plus d’une année, en raison des réformes profondes exigées, dans tous les secteurs, après les élections du 23 octobre 2011« . Pas sûr que les Tunisiens acceptent d’avoir du provisoire qui dure…

L’affichage politique n’est pas une tâche facile, comme peuvent en témoigner les membres du Pôle Démocratique moderniste, également connu sous le nom « Al Kotb », il faut parfois faire preuve d’ingéniosité pour afficher ses convictions. On se demande qui a bien pu décréter l’affichage à cette hauteur et comment les professions de foi pourront elles être lues…

Source photographique : Business news

Une dépêche de la TAP annonce que le Président du parti des forces du 14 janvier Wahid Dhib a déclaré : « Ce n’est pas tous ceux qui ont fait de la prison sont considérés comme des militants », oui c’est bien ce qui est écrit sur le communiqué, l’Observatoire politique tunisien souhaite de tout cœur qu’il s’agisse d’une erreur de retranscription journalistique… Plus sérieusement, quoi que… au cours de cette même allocution le président du parti des forces du 14 janvier a passé en revue les principaux axes du programme du parti à moyen et à long termes, faisant remarquer que ce programme vise à intégrer 50 mille sans emplois dans le secteur médical et paramédical, 20 mille cadres et employés dans le secteur de la justice, en plus de la création d’environ 100 mille postes d’emploi dans le secteur privé, 70 mille dans le secteur agricole et 30 mille autres dans le secteur tertiaire. Soit pas moins de 270 000 emplois… qui dit mieux?

C’est tout pour cette semaine et c’est déjà pas mal…

A propos observatoirepolitiquetunisien

L'Observatoire Politique Tunisien est une initiative individuelle privée, non affiliée à un parti, qui a pour objectif de sensibiliser les Tunisiens à la politique. Par des présentations, des analyses et des commentaires de l'actualité politique du pays, nous tenterons de fournir aux lecteurs quelques clés pour analyser et comprendre la communication politique des différentes composantes du paysage politique tunisien.
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s