La justice donne raison à El Aridha

Le tribunal administratif a révélé aujourd’hui que la pétition populaire, « El Aridha », avait obtenu gain de cause concernant cinq de ses recours contre l’ISIE, à propos de l’invalidation des sièges obtenus par les listes de Hachemi Hamedi.

En effet, le tribunal administratif a accepté les recours présentés dans les circonscriptions de Sfax1, Kasserine, Jendouba, Sidi Bouzid et Tataouine. Ces listes récupèrent donc sept sièges (dont trois à Sidi Bouzid) et redeviennent la troisième force politique à la Constituante avec 26 sièges. Seule l’invalidation prononcée contre la liste de France 2, a été maintenue. Elle a été faite en vertu de l’article 15 de la loi électorale qui interdit aux ex-responsables du RCD de se présenter aux élections de la Constituante.

Décision somme toute surprenante compte tenu du faible nombre de listes exclues par l’ISIE, on pensait que ces derniers avaient des preuves certaines de la culpabilité de ces listes pour n’avoir pris que cette unique décision. Il est en tout cas difficile à croire qu’aucun bureaux de vote n’aient été annulés pour fraude quand on connait le nombre incroyable de remontées d’observateurs indépendants ayant été témoins de fraudes plus ou moins graves, quand on voit les preuves photographiques ou les enregistrements qui circulent sur les réseaux sociaux ou plus grave en navigant simplement sur le site de l’ISIE qui atteste lui-même de fraudes graves sans pour autant prendre de décisions administratives… L’ISIE a-t-il manqué de courage en ne prenant pas la décision d’exclusion systématique des contrevenants? Ce n’est en tout cas pas en faisant preuve de largesses que l’on contribue à l’application de principes inhérents à la démocratie. Cette première élection aurait du être exemplaire sur les sanctions prises. Bien que les résultats soient légitimes, il ne fallait pas transiger avec les règlements car ceux qui ont fraudé ne se gêneront pas pour recommencer puisqu’on ne leur reproche pas de l’avoir fait… On ne peut donc pas reprocher au Tribunal Administratif de faire son travail de manière rigide, comme doit l’être la loi, on peut en revanche reprocher à l’ISIE de ne pas avoir pris leur responsabilité d’impartialité en matière de sanctions, les décisions du Tribunal Administratif en sont la preuve accablante…

À propos de observatoirepolitiquetunisien

L'Observatoire Politique Tunisien est une initiative individuelle privée, non affiliée à un parti, qui a pour objectif de sensibiliser les Tunisiens à la politique. Par des présentations, des analyses et des commentaires de l'actualité politique du pays, nous tenterons de fournir aux lecteurs quelques clés pour analyser et comprendre la communication politique des différentes composantes du paysage politique tunisien.
Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s