La semaine politique (critique) de l’OPT #1

L’Observatoire politique tunisien se propose de récapituler, sous un angle critique, les évènements marquants de la vie politique tunisienne de la semaine passée afin d’offrir une vue d’ensemble de l’évolution du processus démocratique qui a lieu actuellement en Tunisie :

Mise en application de l’interdiction de la publicité à Gafsa où 5 affiches du PDP et 3 de l’UPL ont été retirées par la municipalité. On espère que ces interventions seront rapidement étendues à tout le pays.

Lancement d’une nouvelle application permettant la comparaison des programmes politiques en ligne afin d’aider les Tunisiens à savoir pour qui voter. Ajidoo.com se propose d’étudier point par point les différentes propositions politiques pour déterminer quel est le programme politique idéal selon les utilisateurs du comparateur.

Le MRT suivant l’adage marketing bien connu "qu’on parle en bien ou en mal de vous, l’important c’est qu’on parle de vous" a multiplié les interventions, surfant sur la vague du buzz sur la publicité politique, étant pour la publicité politique puis contre le lendemain, avant d’attaquer en justice partis et médias le surlendemain et retirant sa plainte le jour suivant. La veste réversible est de mise quand on cherche un électorat…

Le parti Baâth tunisien a annoncé les grandes lignes de son programme économique, "un nouveau modèle socialiste, dans l’objectif d’améliorer les conditions de vie des citoyens, à travers une répartition équitable de la richesse nationale". Seul problème et de taille pour les Tunisiens soucieux de savoir qui sera en mesure de gouverner rapidement, les idées sont là mais sans données chiffrées ni détails sur le financement des mesures…

Décès de Mohamed Harmel, président d’honneur du Mouvement Ettajdid et figure militante tunisienne historique, il fut un grand militant tunisien du mouvement de libération nationale durant la colonisation et fut à l’origine du rassemblement de forces indépendantes et du PCT qui a abouti à la création du Mouvement Ettajdid . Espérons simplement que les nouveaux militants politiques tunisiens sauront se montrer à la hauteur de leur illustre prédécesseur.

Al Majd a proposé un projet de constitution appelé constitution "El Amen" , pas d’originalité majeure à relever, on est tous d’accord, il faut "une justice indépendante et rompre avec le régime de la dictature et l’oppression"… Hum quelqu’un peut être contre ça aujourd’hui? Le parti ajoute qu’il souhaiterait le vote d’une "petite" constitution pour limiter les pouvoirs de la constituante, puis des élections présidentielles et législatives pour enfin rédiger après ces élections la vraie constitution… compliqué non?

Présentation du programme politique proposant un régime parlementaire mixte et du programme économique de Afek Tounes qui met l’accent sur la mise à niveau de l’agriculture, le développement de l’initiative privée et des secteurs à fortes valeurs ajoutées comme les TIC et l’aérospatiale (à quand le premier "tunisionaute").

Présentation du programme en 365 mesures d’Ennahdha qui propose un régime parlementaire et qui confirme que le parti est à référentiel islamique contrairement à ses statuts qui l’omettent sciemment.

Présentation du programme économique du PDP qui met l’accent sur le développement technologique et de l’innovation, une mise à niveau de l’agriculture et qui se positionne pour un État fort et interventionniste, qui contrôle et supervise le fonctionnement de l’économie. Très consensuel, soyez un peu plus sexy les gars.

Présentation du programme économique du parti Ettakatol-FDTL. L’accent est mis sur le social avec une "fiscalité plus juste et efficace pour réconcilier le contribuable et l’administration fiscale". Même si le programme demande certaines précisions quant au financement des mesures, l’idéologie solidaire très à gauche est perceptible.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé que le nombre exact de partis tunisiens légalisés était de 111 partis. 103 créations post-14 janvier et 8 partis historiques préexistants. Le communiqué mentionne également que 162 demandes de création de parti avaient été refusées et que 8 nouvelles demandes étaient à l’étude. Faites vos jeux, qui dit mieux?

Premiers partis à avoir fait une fusion dans le très important paysage politique tunisien, le Parti Républicain d’Abdelaziz Belkhodja et l’Alliance Républicaine de Mustapha Saheb-Ettaba, ont finalement fait le choix de se séparer. Le Parti Républicain restant dans le Pôle Démocrate Moderniste (PDM) et l’Alliance Républicaine faisant cavalier seul. Le divorce par consentement mutuel coûte toujours moins cher…

Intégration de deux partis au sein du Parti du Travail Tunisien. Le mouvement de la citoyenneté et de la justice et le parti du centre démocrate ont annoncé leur intégration au sein du PTT afin de fédérer les nouveaux partis qui portent les mêmes principes idéologiques. On ne peut que se féliciter de ce genre d’initiatives parce que ça dénote l’intérêt prioritaire accordé au pays et parce que la lisibilité des propositions politiques en est facilitée.

C’est tout pour cette première semaine politique (critique) et c’est déjà pas mal…

À propos de observatoirepolitiquetunisien

L'Observatoire Politique Tunisien est une initiative individuelle privée, non affiliée à un parti, qui a pour objectif de sensibiliser les Tunisiens à la politique. Par des présentations, des analyses et des commentaires de l'actualité politique du pays, nous tenterons de fournir aux lecteurs quelques clés pour analyser et comprendre la communication politique des différentes composantes du paysage politique tunisien.
Cette entrée, publiée dans Actualités, est taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s